Kezako ? La photographie argentique

3 décembre 2011

A l'heure de la photo numérique triomphante, où chacun a la possibilité d'accumuler des milliers de photographies sur son ordinateur sans jamais en imprimer aucune, la photographie argentique traditionnelle reprend tout son sens.
Des négatifs et du papier sont nécessaires : la photographie n'est alors plus seulement une image (virtuelle) mais belle et bien un objet.

Découvrez ci-dessous les principes de la photographie argentique, née au XIXème siècle et reine tout au long du XXème siècle.

Tout appareil photographique est en fait une chambre noire plus ou moins complexe.
Le principe de la chambre noire
Le principe est simple : la lumière qui pénètre par un trou minuscule dans une boîte hermétique projette sur la paroi opposée une image renversée des objets situés devant la boîte.

1. Enregistrer l'image
Pour enregistrer l'image ainsi formée, il suffit de placer contre cette paroi un support sensible à la lumière. Au début de l'histoire de la photographie, on y plaçait une plaque de verre, recouverte d'halogénures d'argent : ces cristaux ont l'habile particularité d'être sensibles aux radiations lumineuses. Ainsi, après développement, l'image se forme en négatif; plus les cristaux ont été exposés, plus ils noircissent.

Un négatif couleur développé
(l'image apparaît)
2. Le tirage photo est en fait l'action de transformer ce négatif en positif
Aujourd'hui en photographie argentique, on emploie toujours ces mêmes halogénures (le terme "argentique" en dit long), mais sur des supports souples : la pellicule.

Le lieu du tirage, où l'on développe les négatifs et les photographies pour révéler les images s'appelle la chambre noire ou un labo photo. Aucune lumière vive n'y est autorisée car elle ruinerait les photographies, c'est pourquoi les photographes travaillent éclairés d'une lumière rouge.
 N.B. les négatifs ainsi que le papier photo sont avant développement photo-sensibles.

Un labo photo
Différents éléments constituent un labo photo

1. Une lumière rouge
2. Un agrandisseur
3. Trois bacs pour développer les photos (un révélateur, un bain d'arrêt et un fixateur)




Voici un tutoriel amusant en stop motion, vous permettant de voir les différentes étapes du tirage d'une photographie à partir d'un négatif.

INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.