Objectif Bac - Une interview de Joan Fontcuberta, le manipulateur d'images

14 décembre 2011


Téléphones portables, revues, musées, internet : la photographie est partout. Joan Fontcuberta interroge cette déferlante
en nous incitant au scepticisme. Ses images manipulées en studio ou par ordinateur sèment le trouble et suscitent le débat.

Grands paysages romantiques, animaux rares, fleurs somptueuses, ciels étoilés : Joan Fontcuberta photographie superbement la nature. Seul problème : toutes ses images sont fabriquées en studio ou devant un ordinateur. Ce que vous voyez n'est pas ce que vous croyez. Et cet artiste qui est aussi enseignant et commissaire d'expositions a fait de ces manipulations le centre de son travail. Pour nous inciter à la méfiance face à la déferlante d'images.

D'où vous vient cet intérêt pour la falsification ?
Je pense qu'il y a une origine politique. Je suis né dans l'Espagne franquiste, à une époque de censure, de propagande, de gestion très contrôlée de l'information. J'ai appris à douter, à me méfier. A travers mon travail...
En savoir plus....

INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.