Film - Le cuirassé Potemkine - la scène des escaliers

3 janvier 2012


Tourné en 1925 pour commémorer la première révolte contre le tsarisme de 1905, le film de Sergei Eisenstein le cuirassé Potemkine est encore élu en 1958, plus de trente ans plus tard comme "plus grand film de tout les temps" par un jury de critiques de cinéma internationaux.

Outre la dimension incontestable et connue d'oeuvre de propagande au service du pouvoir soviétique, le cuirassé Potemkine est cinématographiquement remarquable et certaines inovations techniques y sont vu pour la première fois. C'est le cas notamment du travelling*,lorsque la caméra à la fin de l'extrait suivant suit le landau dévalant les escaliers...
Ce film est encore muet et l'enchaînement des plans contribue notamment a faire ressentir les notions de domination de l'armée, d'un pouvoir tsariste anonyme et violent sur un peuple, dont Eisenstein nous montre les visages.

Ci-dessus, vous trouverez la scène dite "des escaliers d'Odessa". Odessa est une ville portuaire d'Ukraine (à l'époque du tournage alors en Union soviétique) située au bord de la mer Noire. Les escaliers constituent la voie d'accès entre la ville et le port. Toute la mise en scène est articulée autour de ce lieu.



INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.