Un métier d'art pour moi ! Tapissier licier

14 janvier 2012




Une lice ou lisse (du latin licium, fil) est un fil de coton portant un maillon dans lequel passe le fil de chaîne (la trame) sur un métier à tisser.
 Etymologiquement, le licier est l'artisan qui monte les lices d'un métier à tisser. Les haute-liciers travaillent au métier de haute lice et les basse-liciers au métier de basse lice.
Le licier fabrique de façon artisanale des tapis et des tapisseries d'art suivant un procédé traditionnel bien précis. La tapisserie est tissée manuellement sur un métier à tisser de "haute-lice" (métier vertical) ou de "basse-lice" (métier horizontal). A partir d'un carton, le tissage s'effectue sur l'envers. La navette qui porte le fil de trame recouvre en se croisant les fils de chaîne. A chaque passage, le licier tasse la trame avec un peigne.
Le licier rentrayeur est en charge de la restauration des tapis et tapisseries. Le tapissier d'ameublement ou le tapissier décorateur, quant à lui, fabrique, entretient et répare les décorations textiles et les garnitures du mobilier. Certains artistes liciers revendiquent néanmoins depuis une vingtaine d'années l'appellation d'art textile" ou d'art de la fibre", et refusent la notion de "décoratif". La tapisserie contemporaine est un art à part entière au même titre qu'une peinture ou qu'une sculpture. Ce positionnement pourrait relancer le secteur et l'intérêt des collectionneurs. Ces créateurs lissiers travaillent seuls, parfois sur commande, et sont aujourd'hui plus nombreux que les liciers de manufacture ou d'ateliers privés.

INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.