Antoni Tàpies : mort d'un grand artiste

10 février 2012

Découvrez ou redécouvrez le travail et le parcours d'Antoni Tapies, l'un des artistes les plus marquants de la scène internationale des dernières décennies disparu cette semaine. Peintre espagnol, il est de part son engagement artistique de la lignée de Picasso et de Dali, même s'il n'appréciait guère ce dernier. (voir article Nouvel Observateur ).

Il naît le 13 décembre 1923 à Barcelone, dans une famille de la bourgeoisie lettrée de la ville. Le père est avocat, traduit Baudelaire et affiche son athéisme. La mère, fille d'un éditeur et libraire, se distingue par sa piété. La ville est la plus ouverte et moderne d'Espagne. Elle a été celle de Picasso un quart de siècle plus tôt. En 1923, on commence à y parler de Miró, avant que ce ne soit de Dali. Mais 1923 est aussi l'année où Primo de Rivera prend le pouvoir en Espagne. On pourrait en déduire que Tàpies vient au monde sous le signe de l'opposition des contraires. Sa jeunesse le confirme, passée alternativement dans des collèges choisis par le père libre-penseur et chez les Frères des écoles chrétiennes. En 1936, il visite en famille le Musée du Prado et ses tantes lui offrent une boîte de couleurs. Le coup d'Etat de Franco et la guerre civile interrompent ses études jusqu'à la chute de Barcelone, prise par les troupes franquistes en janvier 1939.  
Lire la suite et voir la vidéo sur lemonde.fr

INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.