Un paysage - mon paysage !

10 octobre 2013

Théodore Rousseau, peintre paysagiste du XIXème siècle disait d'un paysage peint qu'il s'agissait d'un morceau de nature.

Dans l'immensité de la nature l'artiste doit donc CHOISIR ce qu'il veut représenter et comment il veut le représenter ?!?






Paul Cezanne, Montagne Sainte Victoire







Claude Monet, Les meules de foins



Vlaminck, Paysage aux arbres rouges




Giuseppe Penone, Les racines du vert de la forêt, 1987
Dans cette œuvre, Penone a fait l’empreinte d’un arbre sur un tissu laissé libre, au format horizontal inhabituel, à l’aide de la chlorophylle issue de touffes d’herbes.

"Si tel assemblage d’arbres, de montagnes, d’eaux et de maisons, que nous appelons un paysage, est beau, ce n’est pas par lui-même, mais par moi, par ma grâce propre, par l’idée ou le sentiment que j’y attache." Baudelaire, Salon de 1859

INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.