Le Street Art - Un art contestataire ?

9 mars 2015


Dans le cadre du Printemps des poètes 2015, dont le thème est cette année l'insurrection poétique nous allons nous intéresser de plus près au Street Art, art contestataire par excellence.

Les artistes dans la rue ?

A partir de mai 1968, certains artistes descendent dans la rue. Le plus célèbre d'entre-eux est sans aucun doute Ernest Pignon Ernest. Il allie une pratique du dessin classique et une installation in-situ  (c'est-à-dire sur le terrain, en dehors de la galerie d'art).de ses dessins sérigraphiés... et donc reproduits en plusieurs exemplaires.

Le travail en atelier

Le dessin au fusain est sérigraphié et reproduit de nombreuses fois. A taille humaine.
Il colle ses dessin comme des affiches dans des lieux symboliques renforçant la portée de l'oeuvre.
Quelques exemples : Le lieu et l'oeuvre - En quoi le lieu enrichit l'oeuvre ?

Les expulsés, 1977.



Mahmoud Darwich est un grand poète palestinien mort en 2008. 
Ernest Pignon-Ernest, qui était un de ses amis, cherche à "combler" cette absence par le dessin en resituant le poète dans des lieux symboliques.

La nouvelle génération
Banksy est actuellement la figure de proue du street art mondial. L'une des caractéristiques de cette nouvelle catégorie d'artiste est de souhaiter conserver l'anonymat. La plupart emprunte d'ailleurs un nom de scène.



Quelles pratiques artistiques ?
Les pochoirs 
C215

Swoon
La sérigraphie

Les poster Hop Louie et Poch

Hop Louie

Les stickers Hello Banana et TIKA
Sticker par TIKA
Installation : Mark Jenkins, Magda Sayeg, le Malmo Street Project,  Slinkachu







Freehand



INSTAGRAM - VISITEZ & DECOUVREZ !

© Le coin des arts plastiques. Design by Fearne.